Gaillard Thierry Gaillard Thierry - 20 juillet 2018

Lexique de la tarification aérienne

Décodez tous les termes de la tarification aérienne

Ce petit lexique de la tarification aérienne, destiné aux professionnels du tourisme, vous permettra de mieux comprendre le jargon des notes tarifaires Amadeus, Sabre ou Galiléo.

ADD-ON

Montant publié dans l’APT pour construire un tarif normal ou spécial non publié directement.

AFFRÈTEMENT

Avion totalement loué pour organiser le transport de fret ou de passagers.

AIRLINE DESIGNATOR (ALD)

Code composé de deux caractères ou de trois lettres (ex : AFR pour Air France) servant à identifier une compagnie aérienne lors de ses échanges opérationnels et commerciaux.

ALLOTEMENT

Places achetées à l'avance par un tour-opérateur ou une agence de voyages auprès d'un transporteur aérien.

AMADEUS

GDS créé en 1987 par quatre compagnies aériennes : Air France, Lufthansa, Iberia et SAS.

APPLICATION PROGRAMMING INTERFACE (API)

Logiciel permettant à deux systèmes informatiques de communiquer entre eux.

APRÈS LE DEPART

En tarification aérienne, cela signifie : « au moins un coupon de vol utilisé ».

APT

Recueil des règles et des tarifs IATA.

ATAF

Association internationale de transporteurs aériens regroupant : AH, CB, OR, RK, MR, AF, UU, TU, GN, MD, UY, AT, UG, DS. Les territoires où s’appliquent ces tarifs sont : France métropolitaine, DOM-TOM, Algérie, Andorre, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap-Vert, Centrafrique, Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée Équatoriale, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Monaco, Niger, Djibouti, Sénégal, Tchad, Togo, Tunisie, Vanuatu (combinaison interdite avec les tarifs IATA).

AVANT LE DEPART

En tarification aérienne, cela signifie : « aucun coupon de vol utilisé ».

AVION D'AFFAIRE

Avion qui transporte moins de vingt passagers.

AVION DE LIGNE

Avion qui transporte plus de vingt passagers.

BACKHAUL

Retour en arrière.

BILLETS CROISÉS

Astuce tarifaire consistant à acheter deux allers-retours à tarif réduit en réservant d'une part, le vol aller du premier voyage avec le vol retour du second voyage et, d'autre part, le vol retour du premier voyage avec le vol aller du second voyage. L'objectif est d'obtenir deux billets incluant, par exemple, une nuit du samedi/dimanche sur place afin de baisser le prix des billets.

BILLET OPEN

Billet sans réservation.

BRETELLE

Un voyage de / vers un point, à l’intérieur d’une composante tarifaire.

BILLING and SETTLEMENT PLAN (BSP)

Association loi 1901 créée par IATA et regroupant, en France, une centaine de compagnies aériennes, 1340 distributeurs et 2768 agences de voyages agréées. Le BSP répartit et paye la part de chaque compagnie aérienne lorsqu'un billet d'avion est émis par une agence de voyages.

CHARTER

Affrètement d'un avion afin d'organiser un voyage spécifique à une date précise. Il peut être loué auprès d'une compagnie aérienne régulière, une compagnie low-cost ou une compagnie charter spécialisée dans ce type de contrat.

CLASSE DE RÉSERVATION

Catégorie tarifaire d'un avion. Chaque classe de transport comprend une ou plusieurs classes de réservation correspondant à un ou plusieurs tarifs.

CLASSE DE TRANSPORT

Les avions sont divisés en quatre cabines (classes) de transport correspondant à un niveau de confort différent : Première (first), Affaires (Business), Premium Éco et Économique (economy).

CODE SHARE / PARTAGE DE CODE

Compagnie aérienne dite « marketing » achetant à une autre compagnie dite « opérating », une partie de ses sièges pour les revendre elle-même sous son propre numéro de vol et à ses propres tarifs.

COMBINAISON

Lorsque deux ou plusieurs aller simple ou aller-retour ou 1/2 aller-retour sont utilisés et indiqués séparément dans un calcul tarifaire.

COMPAGNIE LOW COST

Compagnie aérienne à bas coût (et non pas à bas prix comme on le lit si souvent). Le principe est d'optimiser l'exploitation pour d'une part, améliorer la rentabilité et d'autre part, proposer parfois des prix plus bas que les compagnies régulières. Pour cela, le personnel navigant effectue plus de tâches et plus d'heures, un type d'appareil précis est privilégié pour limiter les besoins en formation, une liaison non rentable est immédiatement arrêtée, l'offre de vols est proposée point à point (pas de correspondance, pas de hub), etc. En revanche, les normes de sécurité sont les mêmes que pour les compagnies régulières.

COMPAGNIE RÉGULIÈRE

Propose des liaisons fixes à des horaires réguliers pour desservir des destinations.

COMPOSANTE TARIFAIRE

Portion d’un itinéraire entre deux points de construction tarifaire consécutifs. Le point d’origine et le point de destination d’un voyage sont aussi des points de construction.

CONFÉRENCE DE CHICAGO

Le 7 décembre 1944, 52 délégués de différents pays établissent les grandes règles du transport aérien civil telles qu'elles fonctionnent encore aujourd'hui. Le texte entrera en vigueur le 4 avril 1947. Elles établissent que le transport aérien mondial doit être sûr, accessible à tous les pays et fonctionner de la même manière dans l'ensemble du monde. Cette convention débouchera sur la création de l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale.

CONFÉRENCE DE LA HAVANE

57 compagnies aériennes participent à cette conférence le 19 avril 1945. Elle permettra la création de IATA, l'association internationale du transport aérien. Elle définit ce qu'est l'interline, c'est à dire les règles de coopération entre compagnies aériennes.

CONVENTION DE MONTRÉAL

Ce texte, qui date du 28 mai 1999 et qui remplace la convention de Varsovie, détermine les responsabilités des compagnies aériennes en matière de transport de passagers, de bagages et de fret. Cependant, de nombreux pays ne l'ont jamais ratifié. Elle est entrée en vigueur le 28 juin 2004.

CONVENTION DE VARSOVIE

Texte régissant le transport aérien international, signé à Varsovie le 12 octobre 1929. Il détermine la responsabilité des transporteurs vis-à-vis des passagers. Le texte est entré en vigueur le 13 février 1933 et a été révisé à plusieurs reprises.

COUPON PASSAGER

Partie du billet de passage constituant pour le passager la preuve écrite du contrat de transport.

COUPON DE VOL

Partie du billet de passage indiquant les escales déterminées entre lesquelles le coupon est valable pour le transport.

COURTS COURRIERS

Vols d'une durée inférieure ou égale à 1h30. Air France appelle courts courriers les vols sur la France métropolitaine et les vols intra Caraibes.

DEPARTURE CONTROL SYSTEM (DCS)

Logiciel qui délivre les cartes d'embarquement et transmet au centre de contrôle les informations relatives aux passagers.

DIFFÉRENTIEL

Différence de tarif obtenue en retranchant du tarif aller simple ou de la moitié du tarif aller-retour d’un tronçon de la classe supérieure, le tarif aller simple ou la moitié du tarif aller-retour du tronçon de la classe inférieure.

DIRECT MINIMUM CHECK (SITI, SOTI, SOTO, SITO)

Recherche par branche tarifaire d’un HIP en prenant les tarifs dans les deux sens entre tous les points de l’itinéraire (depuis le point d’origine vers tous les points, depuis le point de destination vers tous les points, puis tous les points entre eux dans tous les sens).

ÉDIFACT – Electronic Data Interchange For Administration Commerce and Transport

Norme élaborée par les Nations Unies et utilisée par les compagnies aériennes dans leurs relations avec les autres systèmes informatiques. C'est avec cette norme que fonctionne les GDS.

ÉMETTEUR

Transporteur dont les billets sont émis pour des passagers.

ENDOS

Autorisation écrite donnée par un transporteur de transférer un document de transport (billet, MCO, MPD) en faveur d’un autre transporteur. Cette autorisation écrite doit normalement figurer dans la case « ENDOS RESTRICTIONS » ou au verso du ou des coupons concernés.

EXCÉDENT DE BAGAGES

Différence entre le poids réel des bagages pesés et la franchise dont bénéficie le passager.

GALILEO

GDS créé par onze 11 compagnies aériennes : British Airways, Alitalia, Swissair, KLM, Olympic Airways, TAP, United Airlines, US Airlines, Austrian Airlines, Aer Lingus et Air Canada.

GATEWAY

Premier point d’arrivée / dernier point de départ dans un pays (ou zone géographique).

GLOBAL DISTRIBUTION SERVICE (GDS)

Appelé aussi Computer Reservations Systems (CRS). Logiciel de réservation de prestations de voyages (aérien, train, hôtels, voitures, activités) utilisé par les agences de voyages, les voyagistes et les compagnies aériennes. Les principaux GDS sont Amadeus, Sabre et Galiléo.

HIGH INTERMEDIATE POINT (HIP)

Point intermédiaire d’une composante tarifaire dont le tarif est plus élevé que celui qui est entre le point d’origine et le point de destination de la branche.

HUB

Système développé par les compagnies aériennes pour transformer en plaque tournante un aéroport qui pourra assurer un maximum de correspondances entre les vols. Ainsi les courts et les moyens courriers alimentent en passagers les vols long-courriers. Cela permet de diminuer les coûts de fonctionnement et d'optimiser le taux de remplissage des vols.

INBOUND

Partie retour d'un voyage.

INTERNATIONAL AIR TRANSPORT ASSOCIATION (IATA)

Créée en avril 1945 lors de la conférence de la Havane, l'Association Internationale du Transport Aérien a pour mission de représenter, diriger et servir l'industrie du transport aérien. Elle regroupe actuellement 280 compagnies aériennes ce qui représente environ 83 % de la totalité du trafic aérien mondial. En France, l’accréditation des agences de voyages se fait via le BIA et le plan de règlement bancaire via le BSP.

INTERLINE

Terme utilisé pour décrire une transaction englobant deux ou plusieurs transporteurs.

LIBERTÉS

Au nombre de neuf, chacune d'entre elles définissent les règles de survol de l'espace aérien d'un pays par une compagnie aérienne.

LONGS COURRIERS

Vols d'une durée supérieure à 6h00 ou d'un rayon d'action supérieur à 15000 km.

MONNAIE DU PAYS DE PAIEMENT

PMonnaie dans laquelle les tarifs internationaux d’un pays sont publiés.

MAXIMUM PERMITED MILEAGE (MPM)

Distance maximum utilisable entre des villes. Le MPM correspond à la distance réelle directe à vol d’oiseau aller simple majorée de 20%.

MOYENS COURRIERS

Vols d'une durée supérieure à 1h30 et inférieure ou égale à 6h00. Air France appelle moyens courriers les vols desservant l'Europe et l'Afrique du Nord.

NEW DISTRIBUTION CAPABILITY (NDC)

Standard de distribution basé sur le langage XML et définit par IATA. Cette norme permet aux compagnies aériennes d'enrichir les échanges informatiques entre elles et leurs intermédiaires : agences de voyages, plate-formes de réservation, moteurs de recherches, etc. Le but est de permettre aux compagnies aériennes de proposer plus de contenu de haute qualité et de facturer plus de frais ancillaires.

NEUTRAL UNIT of CONSTRUCTION (NUC)

Unité neutre en vigueur depuis le 1er juillet 1989 permettant de créer constructions et combinaisons tarifaires obtenues en divisant un tarif en monnaie locale par le taux de change bancaire IATA (ROE) du trimestre en vigueur à la date de transaction.

NO-SHOW

Passager qui n’utilise pas la place réservée en sa faveur et ne l'annule pas avant le départ prévu.

OJO

Pour une branche tarifaire via le pays d’origine, le montant de cette branche ne pourra pas être inférieur au tarif le plus élevé depuis n’importe quel point du pays d’origine vers tous les points de cette branche (SITI).

OJR

Pour un open jaw simple incluant un passage dans le pays d’origine, le prix pour l’ensemble de ce voyage ne pourra pas être inférieur aux prix aller-retour et circulaire de ce voyage bouclé.

OPEN-JOW

Voyage essentiellement de nature aller et retour. Il y a trois types d’open jaw :

ORGANISATION DE L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE (OACI)

Organisation dépendant des Nations Unies ayant pour mission d'élaborer les règles et les normes du transport aérien international civil (les vols intérieurs ne sont pas concernés). Elle fut créée en novembre 1944 à la conférence de Chicago.

ORIGINE / PAYS D’ORIGINE / PAYS DE COMMENCEMENT DU VOYAGE (COC)

Lieu initial de commencement du voyage selon le contrat de transport (billet), c'est-à-dire pour le pays à partir duquel commence le premier tronçon international.

OUTBOUND

Partie aller d'un voyage.

PASSAGER NAME LIST (PNL)

Liste passagers des compagnies aériennes.

PASSAGER NAME RECORD (PNR)

Dossier informatisé en GDS qui intègre les données passager : vols, nom, téléphone, etc.

PASSAGER SERVICE SYSTEM (PSS)

Logiciel de gestion de l'inventaire sophistiqué des compagnies aériennes (auparavant appelé Computer Reservation System) inventé par Sabre et Amadeus pour que les compagnies aériennes basculent leurs inventaires à partir des années deux-mille.

PAX

Terme utilisé par les professionnels du voyage et désignant un passager.

PAYS

Ce terme inclut les départements et territoires relevant de la même juridiction nationale même si les codes alpha numériques des monnaies ou des pays sont différents (ex : Papeete et Paris).

PLAN DE RÈGLEMENT BANCAIRE

Système de facturation entre transporteurs aériens et agences de voyages agréées permettant à celles-ci d'effectuer un règlement bi-mensuel de leurs émissions.

POINT DE CALCUL DU TARIF

Point dans le calcul d’un tarif où un tarif prend fin et où un autre commence.

POINTS DE COUPURE TARIFAIRE (ou de construction tarifaire)

Points terminaux d’une composante tarifaire.

POINT DE DEMI-TOUR

Dans un voyage aller et retour, point où le voyage aller se termine et où le voyage de retour commence.

POINT TICKETÉ

Point (escale) indiqué sur l’itinéraire du billet et aussi tout point utilisé dans la tarification figurant dans la case composante. Ce point peut être soit en transit, soit en stopover.

PREPAYÉ

Procédure permettant de mettre à disposition un billet d'avion ailleurs que sur le lieu du paiement. Souvent utilisé pour permettre aux voyageurs de retirer un billet à l'aéroport sans payer eux-mêmes le billet.

RATE OF EXCHANGE (ROE)

Voir «  Taux de change IATA  ».

REBOOKING

Changement de réservation ne nécessitant pas de réémission du billet.

RECOUPEMENT

Vérification du prix minimum de vente d’un billet.

REROUTING

Changement dans l’itinéraire nécessitant la réémission du billet.

RÉSIDENT

Personne vivant normalement et légalement dans un pays.

REVENUE MANAGEMENT

Voir Yield Management.

ROUTE DIRECTE

Acheminement le plus court entre deux aéroports obtenu par utilisation de transporteurs IATA opérant toute l’année dans les deux sens.

ROUTE INDIRECTE

Toute route autre que directe et dont tous les horaires sont publiés.

SERVEUR

Toute personne, compagnie, entreprise ou autres entités légales qui fournit un système de réservation, une émission de billets, etc, et est agréée par les compagnies aériennes participantes.

STAND BY

Passager sans réservation ni liste d'attente, admis seulement à bord d'un avion s'il reste des places disponibles après l'heure limite d'enregistrement.

STOPOVER (escale)

Un stopover a lieu lorsqu’un passager arrive à un point intermédiaire et n’est pas prévu au départ dans les 24 heures qui suivent son arrivé. S'il n'y a pas d'horaire de départ le jour de son arrivée, le départ le jour suivant dans les 24 heures suivant l'heure d'arrivée ne constituera pas un stopover.

SURBOOKING

Pratique des compagnies aériennes qui vendent plus de billets confirmés que de sièges disponibles dans l'avion au moment de la réservation. La pratique a pour but de permettre aux compagnies aériennes, qui analysent vol par vol et date par date les taux de remplissage et de non-présentation des passagers, de limiter le nombre de sièges vides au départ et le nombre de passagers ne pouvant finalement partir. Au final, cette pratique contribue à diminuer le prix des billets.

TARIF APPLICABLE

Tarif normal ou spécial qui doit être appliqué compte tenu des conditions particulières dans lesquelles le voyage est effectué.

TARIF DE CABOTAGE

Tarif publié entre la Métropole et les DOM-TOM, entre les DOM et Les TOM, et entre Territoires d’Outre-mer (combinaison interdite avec les tarifs IATA).

TARIF CONSTRUIT

Tarif de bout en bout non publié et créé en utilisant des tarifs de transit (add-on) ou bien deux ou plusieurs tarifs et indiqué sous forme de montant unique dans la composante tarifaire.

TARIF DOMESTIQUE

Tarif applicable entre des points situés dans le même pays.

TARIF LOCAL

Tarif applicable sur les services d’un seul transporteur (ex : net remit, forfait, etc.).

TARIF EN MONNAIE LOCALE

Le tarif et les charges qui s’y rapportent, exprimés dans la monnaie du pays de commencement du voyage (C.O.C) ou bien en US dollars pour un certain nombre de pays déterminés.

TARIF NORMAL

Tarif applicable à un passager adulte pour un voyage aller simple, aller et retour ou circulaire, qui n’est affecté d’aucune condition spéciale ni réduction. Les niveaux tarifaires enfants et bébés établis à partir de ces tarifs doivent aussi être considérés comme des tarifs normaux.

TARIF DE SECTEUR

Tarif applicable à une portion de voyage dans une classe déterminée, établi et utilisé pour tronçon d’un parcours direct.

TARIF SPÉCIAL

Tout autre tarif que normal.

TARIF DE TRANSIT

Montant utilisé seulement pour construire de bout en bout un tarif non publié.

TARMAC

Zone de stationnement des avions.

TAUX DE CHANGE BANCAIRE IATA (ROE)

Taux bancaires moyens de la chambre de compensation IATA et donnant la contre-valeur d’un USD dans chacune des monnaies. Ces taux gelés trois mois (sauf variation d’une monnaie de 10% ou plus) sont les seuls utilisables pour les combinaisons ou constructions tarifaires en ramenant tous les tarifs locaux en USD considéré alors comme unité de construction (NUC).

TICKETED POINT MILEAGE (TPM)

Distance réelle entre deux villes.

TRANSIT

TURNAROUND

Point de demi-tour d’un voyage aller-retour ou circulaire à deux branches.

TYPOLOGIE DE PASSAGERS

Les compagnies aériennes offrent des tarifs typologiques.

VOL DIRECT

Vol reliant deux points distincts sous un même numéro de vol. Il peut comprendre une ou plusieurs escales au cours de laquelle des passagers peuvent descendre et d'autres monter. Cela peut aussi être une simple escale technique.

VOLS EN CORRESPONDANCE

Lorsqu'un passager est obligé de changer d'appareil et de numéro de vol pour se rendre d'un point A à un point B, on dit que ses vols sont en correspondance.

VOL EN DEMANDE

Dans ce cas, le passager n'a pas de réservation ferme sur le vol. Il devra attendre que les passagers en liste d'attente aient été confirmés pour avoir une chance d'obtenir une place. Si le vol reste en demande, le passager ne pourra pas monter à bord.

VOL EN LISTE D'ATTENTE

L'ensemble des sièges de l'avion ayant été vendu, le passager est mis en liste d'attente et ne pourra monter à bord que si l'un des passagers ayant une place confirmée annule son voyage.

VOUCHER (bon d'échange) 

Document émis par les agences de voyages permettant d'obtenir une prestation (billet d'avion, visite, dégustation, location de voiture, etc) sans avoir à payer sur place. Généralement, le voucher a été payé par le client avant l'utilisation de la prestation.

VOYAGE ALLER-RETOUR

VOYAGE CIRCULAIRE

XML – Extensible Markup Language 

Langage développé avant l'arrivée des sites internet. Support de la norme NDC pour remplacer le protocole Edifact.

YIELD MANAGEMENT

Créé au début des années 80 par la compagnie Delta Airlines, le Yield Management que l'on appelle aussi Revenue Management a pour objectif d'offrir au bon moment, la bonne quantité d'un service spécifique au bon prix. Les compagnies aériennes l'utilisent pour augmenter leur rentabilité en vendant le maximum de sièges le plus cher possible.


Ressources complémentaires sur la tarification aérienne

Photo de couverture : © Pixabay - CC0 Public Domain


Autres outils sur le tourisme